Rézo'nances

…musiques et danses traditionnelles en Nivernais

Gare la mine!

Anonyme, Mineurs, centre historique et minier de Lewarde.

Genre:

Récits et chansons sur la vie des mineurs.

Spectacle participatif tout public à partir de 6 ans.

 

Présentation:

Gare la mine! C’est le cri lancé par le Boutefeu avant le tir de mine pour que les mineurs se mettent à l’abri de l’explosion.

Ce spectacle participatif est conçu dans l’état d’esprit dans lequel avait lieu les fêtes et les banquets à l’époque de la mine. Les refrains des chansons, projetés sur le fond de scène, sont repris en chœur par l’ensemble du public.

Certaines chansons sont contemporaines comme « Dù qu’i sont » (Renaud)  ou  « Les mines de charbon » (Nougaro). D’autres sont issues du répertoire interprété lors des banquets annuels de la « Sainte Barbe », patronne des mineurs. Ce sont des chansons populaires du début du XXème siècle, connues de tous, comme « La Caissière du Grand Café » et « Où est-il donc? ».

Entre chaque chanson, des récits de vies, issus des témoignages d’anciens habitants et mineurs de la Machine[1] vous plongent dans la vie de la cité minière, cet espace cosmopolite où des générations de famille de mineurs ont cohabité au service de la mine et du charbon.

« À la Machine, tout était mine. Le travail, les maisons, les loisirs et même la religion ».

Le spectacle, s’il met en exergue la difficulté et les risques du travail au fond, souligne aussi le formidable esprit de solidarité qui s’est créé pour survivre face aux dangers de la mine.

« Nous sommes forts, nous l’savons et cela nous le revendiquons … »

C’est cet esprit de solidarité propre à la mine qui a fait cohabiter des hommes et femmes d’horizons, de pays et de langue différents. Le spectacle réinvestit ce fier passé minier, afin, peut-être, d’imaginer un avenir fondé sur les valeurs d’entraide et de solidarité.

[1]    La Machine est une citée minière de la Nièvre, créée et construite au 18ème siècle.

© Photo Evelyne Ducrot

Dispositif scénique :

Le dispositif scénique est simple. Le groupe est disposé en face du public sur une scène ou de plain-pied en fonction de la taille de la salle. Au dessus ou sur le coté, les paroles des refrains repris par le public sont projetées sur le fond de scène. Une avant scène et réservée pour esquisser quelques pas de danse.

Le spectacle peut-être autonome du point de vue de la régie lumière lorsque la salle est dépourvue de dispositif approprié et de techniciens. Une fiche technique sera fournie le cas échéant.

Sonorisation

En fonction de la taille de la salle et au delà de 100 spectateurs, une sonorisation est à prévoir.

Spectacle interprété par :

  • Jean Dollet : récits de vie, chant
  • Marc Péroneille : chant, taragot
  • Florent Thiant: accordéon chromatique, chant
  • Barbara Boichot: mise en scène
  • Julien Robin: régie son et lumière

la-mine-raveau_jeanJean Dollet  est conteur, musicien, chanteur.

Enfant du Morvan, il se passionne pour « la vie d’aujourd’hui et d’hier » de sa terre natale, ce en quoi elle est universelle et porteuse d’ouverture à l’autre.

Aborder les récits de vie est une manière pour lui de rendre compte de la complexité de la nature humaine et des forces qui l’animent, la monstruosité mais aussi l’extrême beauté de l’humain.

la-mine-raveau_marcMarc Peroneille est chanteur, vielleux, joueur de taragot.

Il a débuté la musique traditionnelle au sein de La Chavannée.

Il joue en bal et en concert dans les formations de La Chavannée (Vent de Galarne et la Bande Ménétrière) et dans les groupes Rue de la Cayuelle et Les Commères.

Il dirige l’association Rézo’nances.

la-mine-raveau_florentFlorent Thiant est chanteur et accordéoniste éclectique.

Il a déjà travaillé avec le théâtre ou la danse contemporaine.

Son parcours lui a permis de pratiquer beaucoup de styles musicaux : la chanson française, la musique d’Europe de l’est, la musique classique, l’improvisation, la musique d’Amérique du sud… Il est par ailleurs enseignant en école de musique ou en milieu scolaire dans la Nièvre.

 

barbara-boichotBarbara Boichot est metteuse en scène, comédienne, chorégraphe et auteure. De formation musicale, elle a l’habitude de travailler ses mises en scène comme des partitions, raison pour laquelle elle a collaboré avec de nombreux musiciens, danseurs ou comédiens.

Engagée, elle a eu maintes occasions de mettre sa démarche artistique au service de publics peu classiques comme la prison pour mineurs de San Luis Potosi, au Mexique ou encore des enfants des favelas de Cali en Colombie.

Depuis 1992, Elle est un des pivots de la compagnie Déviation dont elle écrit tous les textes et met en scène tous les spectacles aux côtés d’Alain Mignon.

julien-robin_nb2Julien Robin : Musicien et sonorisateur professionnel depuis 2002, il sonorise fréquemment les spectacles, les concerts et les bals de Rézo’nances, il est le régisseur son et lumières du Centre Gérard Philipe de Varennes-Vauzelles depuis 2011.

Il a été le régisseur du spectacle son et lumière consacré à Sainte Bernadette à Nevers en juillet 2016 (10 représentations).

 

Fiche technique :

L’espace scénique :

  • une scène de 2m x 5m.
  • une avant scène de 2m x 5m.
  • Dans la mesure du possible un fond noir en arrière scène.

Nous venons avec le décor et le matériel technique.

Contact :

Rézo’nances – 06 45 81 57 21

Commentaires Clos.